Association Stea de Satu Mare

L’association Stea lutte contre l’exploitation des jeunes et des enfants et les aide à devenir indépendants, à travers des activités pédagogiques et éducatives.



marți, 21 februarie 2012

La campagne caritative Loga Dance School : une famille qui ne vit plus dans la rue


Une nouvelle qui nous a réjouit ce temps ci c’est qu’une des familles, avec 3 enfants (10 mois, 4 ans et 6 ans) que nous suivons depuis 3 ans vivant dans une baraque improvisé au bord de la rivière qui traverse la ville, a eu un grand changement de vie en ayant la possibilité de sortir de la rue.
En Décembre 2011, l’association STEA a été contactée par le patron d’une école de dance de Satu Mare qui a décidé que la campagne caritative qu’il a l’habitude d’organiser chaque année, en 2011 – 2012 soit dédie pour aider les enfants et les jeunes des rues.
Il nous a demandé de l’aide pour choisir un jeune ou une famille parmi ceux qui vivent en condition de rue, qui accepterait de devenir le bénéficiaire de la campagne qui a pour but de sensibiliser la population locale et les patrons des firmes locales pour faire des donations afin de louer un appartement pour la famille et trouver du travail pour les parents.
Nous avons choisi cette famille parce que, les parents sont très sérieux, ils ont toujours pris soin de leurs enfants, ils envoient les plus grands a la maternelle tous les jours et ils font tout le possible pour avoir au moins des petits boulots pour assurer le minimum nécessaire pour leurs enfants.
La campagne a eu un grand succès, au bal caritatif organisé le 30 janvier 2012 il y a beaucoup d’hommes d’affaires de Satu Mare qui sont venus et qui ont contribué, aussi que d’autres gens de Satu Mare, a financer un studio en location pour la famille ainsi que différentes types de services et des objets en donation (des meubles, des électroménagers, des vêtements). En plus une compagnie a offert du travail aux 2 parents ainsi qu’il puissent avoir des ressources pour quitter définitivement le mode de vie lie à la rue.

Niciun comentariu:

Trimiteți un comentariu