Association Stea de Satu Mare

L’association Stea lutte contre l’exploitation des jeunes et des enfants et les aide à devenir indépendants, à travers des activités pédagogiques et éducatives.



miercuri, 7 decembrie 2011

L'Association Grenoble Isère Roumanie - soutien moral et financier pour l'Asociation Stea et les enfants et les jeunes des rues de Satu Mare

Une nouvelle encourageante en ces moments difficiles du point de vue financier nous est arrivée cet hiver de la part de l’association Grenoble Isère Roumanie (GIR) de France. C’est une association de Grenoble dont les activités sont orientées à promouvoir une image réelle de la Roumanie contribuant à sa bonne intégration dans la Communauté européenne. GIR s’est donné comme objectif de répondre aux besoins des Roumains vivant en Isère. C'est le principe qui la guide aussi en ses actions qui montrent une grande solidarité face a l’association Stea et aux enfants et jeunes des rues de Satu Mare.

La relation de partenariat entre Stea est GIR datée du début de nos actions en Roumanie, et après une pause de plusieurs années, nous avons repris le lien à l'initiative de deux membres de GIR, qui ont visité notre association l'année dernière. Etant particulièrement impressionnés par notre travail avec les enfants des rues et des jeunes de Satu Mare et les difficultés auxquels nous sommes confrontés dans la poursuite de notre action, Bénédicte te Claude Fages ont mobilisé toute l'association GIR pour nous offrir un soutien moral et financier. Ainsi grâce a des donateurs sensibilises, GIR s’est engage de financer les programmes sociaux de l'association Stea avec le montant mensuel de 400 euros pendant un an. Mais les actions de l'association GIR ne s'arrêtent pas là. En plus du soutien financier, nous avons reçu une aide précieuse en termes de développement des compétences professionnelles et de la méthodologie de travail avec les enfants des rues à travers un échange d'expériences fait par deux des employés de Stea à Grenoble en Mai 2011. Avec le soutien de GIR, nous avons pu visiter pendant 5 jours 11 organisations et institutions à Grenoble travaillant avec les enfants des rues et des personnes sans-abri et nous avons échangé avec les professionnelles rencontrés au sujet des questions méthodologiques qui puissent accroitre l'impact de notre travail. Nous avons aussi eu l'occasion d'établir des liens de coopération avec l'Institut de Formation de Travailleurs Sociaux de Grenoble, établissement d'enseignement supérieur duquel à partir de l'année prochaine, nous espérons pouvoir recevoir des étudiants en stage. Cette expérience a été particulièrement utile grâce au transfert des modèles de bonnes pratiques identifiées chez les professionnels français que nous sommes en train d’adapter et d’utiliser dans notre travail a Satu Mare. Par exemple, le moyen d’accroitre la responsabilité et l'estime de soi des jeunes qui fréquentent le centre de jour à travers des activités de responsabilité sociale.

Pour la suite nous sommes en train de renforcer la coopération avec nos partenaires à Grenoble aussi en domaine des services médico-sociaux. En partenariat avec  le Dr. Micul Sorin Nicolae, notre médecin de l’association et notre principal soutien lorsque nos jeunes ont besoin de soins de santé et l’association GIR, nous espérons élargir notre réseau de partenaires pour accroitre l'accès des enfants et des jeunes des rues aux programmes de prévention des maladies et aux traitements. Nous cherchons également à créer des occasions de développer les compétences professionnelles et l'échange d'expériences entre professionnels français et roumains qui travaillent avec des personnes en détresse, principalement des Roms roumains vivent dans la rue à Satu Mare ou Grenoble, afin de construire des services plus efficaces pour soutenir leur intégration sociale.

Nous remercions nos partenaires de Grenoble, dont le soutien nous encourage à continuer à lutter pour les droits des enfants et des jeunes des rues en dépit des nombreuses difficultés auxquelles nous devons faire face tous les jours.

Niciun comentariu:

Trimiteți un comentariu