Association Stea de Satu Mare

L’association Stea lutte contre l’exploitation des jeunes et des enfants et les aide à devenir indépendants, à travers des activités pédagogiques et éducatives.



miercuri, 7 decembrie 2011

Une expérience nouvelle au sein de l’Association Stea – un volontaire africain en mission de promotion des droits des enfants et des jeunes de la rue à Satu Mare


Depuis début Octobre, l’équipe du centre de jour s’est enrichie avec un nouveau volontaire. Il s’agit pour la première fois chez nous d’un jeune homme de 29 ans venu de l’Afrique, de Burkina Faso, qui appuiera l’équipe Stea pendant 1 an. Cette présence extraordinaire dans notre association est possible grâce à l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) qui nous a choisis parmi les bénéficiaires de son Programme International de Volontariat.

Ce programme nous offre l’opportunité de recevoir une aide importante pour l’activité du centre de jour, puisque le volontaire que nous avons sélectionné a un rôle actif dans le travail avec les enfants et les jeunes des rues en ayant le poste d’animateur des activités éducatives en centre de jour et en appartement social. Derrière ce nom général se cache en fait, un poste avec des importantes responsabilités en ce qui concerne l’éducation des enfants et jeunes qui fréquentent le centre de jour, l’augmentation de leur motivation de changement et leur soutien pour trouver un chemin de sortie de la rue.

Amadou Désiré Thiombiano, le volontaire sélectionné, est en effet la bonne personne pour cette mission, ayant les qualifications et les compétences nécessaires pour relever avec succès les défis qu’il l’attend. Il sera aussi amené à faire un échange d’expérience avec notre équipe sur la base de son importante expérience de travail avec des jeunes en difficultés. Ce n’est pas un hasard qu’il est un des 50 jeunes choisis par l’OIF parmi les 3260 candidats inscrits au programme de Volontariat International de cette année.

Spécialisé en domaine de la psychologie sociale à l'Université de Ouagadougou, Désiré a travaillé pendant près de 10 ans ( au Réseau Africain Jeunesse Santé et développement RAJS/BF comme coordonateur provincial des projets et programmes en faveur des jeunes) et depuis 05 ans dans l'ONG appelée Pugsada, étant en charge d'un projet de promotion de la santé sexuelle et de lutte contre le harcèlement sexuel dans les écoles (établissement secondaires). Mais ce n'était pas sa première expérience en domaine social, puisque Désiré a assumé des responsabilités au sein des clubs UNESCO depuis l'âge de 18 ans. Ainsi son aspiration pour l'avenir est  «Plus tard, je souhaite être un des grands acteurs participant énergiquement au développement durable et équitable de mon pays. »

En cadre de l’organisation Pugsada, Désiré a mis en œuvre des stratégies de communication pour sensibiliser les autorités, les étudiants, les enseignants et les parents sur l'importance de la lutte contre la marginalisation des femmes dans la société au Burkina Faso et pour réduire les problèmes de harcèlement sexuel en milieu scolaire. Avec l'expérience acquise et un fort désir de développer ses compétences professionnelles, Désiré a accepté le défi de devenir volontaire international en Roumanie et il vise à contribuer à la mission de l’Association Stea par son implication dans la mise en œuvre et le développement des activités éducatives menées au centre de jour ainsi que par le soutien des activités de sensibilisation de la communauté locale pour réduire la discrimination et favoriser l'intégration sociale des enfants et des jeunes des rues.

Niciun comentariu:

Trimiteți un comentariu