Association Stea de Satu Mare

L’association Stea lutte contre l’exploitation des jeunes et des enfants et les aide à devenir indépendants, à travers des activités pédagogiques et éducatives.



joi, 6 octombrie 2011

Action franco – roumaine de responsabilité sociale

Entre le 8 et le 22 juillet 2011 nous avons organisés 2 camps avec les enfants et les jeunes des rues  à Livada Mica dans la département de Satu Mare.  Cette expérience a été une vraie action de responsabilité sociale visant a apporter de la joie aux enfants et aux jeunes vivant dans une extrême difficulté et en même temps d’accroître leur motivation pour le changement, l’estime de soi et le degré de responsabilité et participation active aux démarches d’intégration sociale.

16 enfants et jeunes des rues qui fréquentent notre centre de jour ont participé aux camps, 3 filles et 13 garçons, âgés de 10 à 35 ans. Ils on été encadres par 19 bénévoles français et le responsable du centre de jour, aidés dans la mise en place des activités par les enfants et les jeunes de Livada Mica, membres de la « Ligue des jeunes orthodoxes » . Il faut noter que ceux-ci sont déjà  bénévoles à l’association Stea, depuis quelques mois qu’ils mettent en place des activités hebdomadaires d’animation socio-éducative dans le centre de jour.

Les partenaires et en même temps, les amis de l’association Stea qui ont organisé ces camps sont les groupes de lycéens de Paris du Lycée Franklin, mobilisés par l’association Solidarité Enfance Roumanie (SER). Grace aux événements et les actions de recherche de fonds qu’ils ont organisé l’an dernier, ces groupes ont obtenu l’argent nécessaire pour organiser ces camps.

L’emplacement, la nourriture, l’accès aux douches, les déplacements locaux et le on déroulement des camps ont été assurés par la communauté de Livada impliqué par le prêtre Olimpiu Blideran, un partenaire fiable de l’association Stea et surtout des enfants et des jeunes des rues. L’ingéniant qui à fait la différence entre des camps réussies et des camps inoubliables a été au delà de l’implication de la communauté, la participation des jeunes de Livada Mica aux activités. Dans la liste des partenaires nous ne pouvons pas oublier non plus le  directeur de l’école de Livada et le maire de la ville qui ont eu une implication inconditionnelle et extrêmement importante.

Les camps ont eu des avantages multiples aussi pour les enfants et jeunes des rues que pour les autres parties impliqués. Pour les enfants et les jeunes des rues, les camps ont été des vraies cures de désintoxication et en même temps, des opportunités pour développer leur compétences de communication, coopération, fair-play, responsabilité, expression des émotions… à travers la socialisation et l’interaction avec l’équipe dans le cadre éducatif établi. Pendant les camps des vraies amitiés se sont liés entre les membres de la communauté, les enfants et les jeunes des rues, les groupes de français et l’équipe de l’association Stea, et celles d’avant ont été renforces, spécialement les relations de confiance entre les membres d l’équipe éducative et les enfants et jeunes.

Pendant ces camps nous avons organisé des nombreuses activités : sports (football, tennis, volley, olympiades), activités manuels artisanales (fabrication de bracelets, tresses de cheveux, scooy-doo, etc), danse, chant, pêche, feu de camp, jeux avec de l’eau et la peinture. Mais aussi des activités éducatives puisque les enfants et jeunes des rues étaient responsables du ménage et organisation des repas. Leur comportement et leur motivation a été admirable et montre qu’ils ne sont pas différents de nous tous.

Niciun comentariu:

Trimiteți un comentariu