Association Stea de Satu Mare

L’association Stea lutte contre l’exploitation des jeunes et des enfants et les aide à devenir indépendants, à travers des activités pédagogiques et éducatives.



luni, 28 februarie 2011

Troisième rencontre du comité national de professionnels travaillant auprès d'enfants des rues en Roumanie

Lundi 21 février 2011, l'association Stea a organisé à Satu Mare la troisième rencontre du comité national de pilotage du projet de partenariat Leonard de Vinci n° LLP-LdV/PAR/2009/RO/101, intitulé "“Formation des professionnels qui travaillent avec les enfants des rues et les enfants en situation de rue”.
Le projet se déroule grâce au soutien financier de la Commission Européenne, à travers le programme "éducation et formation tout au long de la vie” et réunit différents professionnels travaillant auprès des enfants en situation de rue en France, Roumanie, Italie et Espagne. Le but est de réaliser un échange d'expérience en vue de l'harmonisation des pratiques en termes d'intervention sociale et de formation professionnelle dans les pays partenaires, et de favoriser le développement de la coopération transnationale et l'amélioration des réponses apportées aux problèmes des enfants des rues.
Des représentants de la plupart des organisations membres du comité national de pilotage du projet ont participé à cette rencontre : l'Association de Soutien à l'Intégration Sociale (ASIS) de Bucarest, la branche locale de la ville de Iasi de l'organisation Salvati Copiii (Save the Children), la fondation Vis de Copil (littéralement : rêve d'enfant) de la ville d'Arad, le Service Public d'Assistance Sociale de Satu Mare (Centre Social d'Urgence de Satu Mare), le Centre de Prévention, Evaluation et Conseil Anti-drogue de Satu Mare, le Centre d'Assistance et Intervention auprès des victimes du trafic d'êtres humains, d'abus, négligences et exploitation dans le cadre de la direction générale d'assistance sociale et de protection de l'enfance de Satu Mare.
Le groupe de spécialistes s'est principalement employé à analyser et interpréter les données obtenues à la suite des questionnaires réalisés pour la première partie de l'étude, concernant les pratiques professionnelles et les méthodes d'intervention utilisées par les organisations et institutions qui travaillent avec les enfants des rues en Roumanie. Cette activité est menée également par les partenaires de France, Italie et Espagne. Les résultats obtenus seront présentés dans le cadre de la première partie de la publication finale commune qui paraîtra en juin 2011, et qui permettra de comparer les systèmes d'intervention auprès des enfants des rues dans les différents pays, mettant ainsi en valeur les modèles de bonnes pratiques identifiés. Il a aussi été débattu du contenu des premiers chapitres de la publication finale, et les responsabilités ont été réparties entre les spécialistes présents en fonction du domaine d'expertise de chacun.
Toujours dans le cadre de cette rencontre, les détails concernant la réalisation de la deuxième partie de l'étude ont été fixés, cette dernière étant centrée sur l'analyse des programmes de formation pour le personnel travaillant auprès des enfants des rues. Pour cette deuxième partie, mises à part les organisations et institutions qui agissent dans ce domaine et qui sont déjà impliquées dans l'étude, nous souhaitons également inviter et nous entourer d'organismes et d'institutions prestataires de cours et programmes de formation qui souhaiteraient développer le domaine de la préparation des spécialistes qui travaillent auprès des enfants des rues.

Le groupe de travail s'est également attelé à préparer les prochaines réunions transnationales qui auront lieu dans le cadre du projet en avril à Bucarest et Satu Mare. On attend des représentants des organisations partenaires de France, Italie et Espagne, pour un échange d'expérience concernant le système d'intervention et les services sociaux destinés aux enfants des rues, ainsi que les programmes de formation pour les spécialistes du domaine.
La deuxième partie de la journée de travail a été consacrée a la dissémination des modèles de bonnes pratiques identifiés par les participants au programme d'échange qui a eu lieu en janvier 2011 à Rome, sur le modèle de travail et les programmes de formation des professionnels italiens. De même, les participants ont débattu des besoins en formation du personnel qui travaille avec les enfants des rues dans le cadre des organisations et institutions présentes, et ont fait part de leur expérience en termes de programmes de formation interne.
La réunion s'est achevée par une session de travail sur le suivi de la mise en oeuvre du projet et l'actualisation du calendrier des activités de partenariat.

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne.
Cette communication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

Niciun comentariu:

Trimiteți un comentariu